C. Pellerin: Étude sur la réalité et la situation de la technologie LENR (Aka "Fusion Froide")

  • Christophe Pellerin est un amis rencontré en dehors des LENR (Nous Citoyens), qui s'intéresse au sujet depuis notre rencontre et a participé avec dynamisme à l'ICCF19.
    Il a produit ici un rapport de synthèse, partant de l'ICCF19 mais retraçant l'histoire et l'état du domaine entier, les impacts et défis.
    Il s'est construit un bon réseau, et a un potentiel d'entrepreneur et d'organisateur.



    C'est un travail qui a mon avis peut être utilisé dans un cadre professionnel, sans avoir à rougir.
    C'est un document qu'il nous a laissé reproduire ici, mais évidemment il en reste propriétaire (© Christophe Pellerin – 2015 ) , et je vous invite à le contacter (mail dans le document) pour un usage en dehors de ce forum.



    Synthèse ICCF 19 -DRAFT V0.3.pdf


    Voici la conclusion pour une mise en bouche, sachant que le reste et encore meilleur.
    :lenr:
    :borg:


  • Réalité et situation technologique ...


    Bonjour,
    Je fais quelque réserves sur deux idées développées ici;
    La première sur l'implication des écologistes. Ce serait certes une bonne chose, mais le niveau scientifique de tous les mouvement écologistes n'est pas adapté. Je crains qu'être "supporté" par certains de ces mouvements pourrait discréditer le LENR. C'est regrettable, mais c'est ainsi...
    La deuxième remarque porte sur le support thèorique qui serait nécessaire. L'histoire des sciences montre qu'on souvent réalisé des applications avant de comprendre un phénomène. Et si personne ne trouve? Je pense que dans notre monde l'argent est l'un des moteurs principaux... ça aussi, je le déplore, mais c'est ainsi....Si Rossi finit par gagner beaucoup d'argent, gageons que beaucoup de monde va s'intéresser au LENR....

  • Sur les écologistes je suis partagé, car on y trouve autant de gens dynamiques et inventifs, que des rétrogrades technophobes.
    La vision que l'on est est biaisée par les média catastrophiste et les besoins de financement des associations sur fond de vente de peurs.
    La pensée même des gens inventifs est biaisée par ce fait, et je vois des cyclistes bricoleurs aller vers le rétrograde plutot que le progrès, alors que le tempérament bricoleur va naturellement vers l'innovation.


    Si la fin du monde est retardé "sine die" a cause de la fusion froide LENR, je soupçonne que beaucoup d'écologistes déprimés et passéistes vont frémir de technophilie comme un fan de Star Trek.


    Sur la théorie, depuis les années 50 nous avons pris la mauvaise habitue d'avoir des theories "up-front" plutot que phénoménologique.
    Si la théorie de la fusion froide se fait attendre comme celle de la supracconductivité froide (BCS) puis chaude, cela n'empêchera pas de développer des modèles phénoménologiques valables dans des domaines restreints mais utiles.


    Avec de l'argent, on obtiendra ces modèles d'ingénieurs, pratiques mais pas très esthétiques.

  • &"If the cold fusion theory is delayed like the cold supracconductivité (BCS) and hot, this won't prevent prevention the development of phenomenological models valid in limited areas Useful goal."


    If I interpret your statement correctly to mean sidetracking models, then I disagree. I have a slab of pyrolytic graphite that levitates above a strong magnet and foresaw a means of high speed propulsion. This has been prevented from developing. There is censorship that controls what models are allowed to develop.
    I do agree that is you are a member of the cognoscente then your statement is correct.

  • Quote


    Si j'interprète correctement votre déclaration vous pensez à des modèles dérivés, alors je suis en désaccord. J'ai une dalle de graphite pyrolytique qui lévite au dessus d'un aimant puissant et prévoyait un moyen de propulsion à haute vitesse. Cela a été empêchée de se développer. Il y a une censure qui contrôle ce que les modèles sont autorisés à se développer. Je ne suis d'accord qui est vous êtes un membre de la cognoscente alors votre déclaration est exacte.


    You are right that there is a problem today to develop science with no, or not "theoretical" enough theory. This is an age of dogmatism.


    Vous avez raison qu'il y a aujourd'hui un problème pour dévelope des sciences sans théorie, ou avec une théorie "pas assez théorique". Nous sommes à un age de dogmatisme.

  • The quandary of dogmatism. It's a deep hole and we are stuck in it. Big money oil burners will make the hole more shallow when they reposition themselves for profit. The main problem is that this form of proton fusion is an inexpensive source of energy and a large paradigm shift is required. It won't happen tomorrow. Experimental results show that the hypothesis is close to theory and should be quickly developed. Well, at least by day after tomorrow.

  • It's wonderfully dangerous when I can demonstrate taking a hypothesis to a theory with off the shelf equipment and chemicals. Simply load an alumina tube with nickelous oxide paint from a ceramic shop and heat to 830C while flowing hydrogen through the tube. It's easy to demonstrate the hypothesis that protons fuse and emit photons. Dangerous though because the reactor easily self destructs. Should be anticipated because of the c^2 relationship in the equation. Luckily the delta m is small because of thermal runaway destruction of the reactor.